6 commentaires
  1. Un paysage de bonnes choses aux Halles. Mais que photographient ces braves gens ? That is the main question, dear Up.

  2. Ce sont bien nos bonnes Halles, merci Philippe !
    La réponse à votre question essentielle (passons sur le fait qu’elle soit énoncée dans une langue difficile – – – pour moi, of course!), devrait se trouver quelque part dans le hors-champ.
    Mais comment vous montrer le hors-champ sans le détériorer grave ? le priver de sa raison d’être ? (Up)

    • Diable. Sa raison d’être serait-elle le mystère, la pureté de l’inconnu, le non-dit du non-vu ? Vous nous intriguez fort grave !

      • Voilà, tout à fait, c’est son crédo au hors-champ.
        Et puis ça lui évite d’encombrer l’image.

        Mais, patience Philippe, le photographe pullule et (dans son ensemble) ne lâche pas sa proie (à voir bientôt par ici!) … (Up)

  3. Anne a dit:

    Mais oui : ils regardaient (et écoutaient mais ça ne se voit pas) le festival Italiart !

    • Tout à fait, Anne : les musiques, sons ou odeurs, et même les intentions, je n’hésite pas ! je te repousse tout ça et te le fourre aussi dans ce hors-champ.
      J’aime rester tranquille avec l’image. (Up)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s