9 commentaires
  1. p.h a dit:

    Cet infini nodal avec anneau et bâton est dans un vitrail de Notre Dame de Talant
    En connaître le sens serait intéressant

  2. imprevus a dit:

    En fouinant dans ma bibliothèque, j’ai trouvé qu’il s’agissait d’un sceau (porté au doigt), d’un cordon servant de ceinture et d’une canne. Garouste a représenté l’histoire de Thamar:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tamar_%28Gen%C3%A8se%29
    Et voilà un peu de paradis gagné.

    • p.h a dit:

      Merci d’avoir pris le temps de chercher.
      Si le Paradis est à ce prix, cela en valait peut-être la peine.
      Sacrément maligne cette Thamar, elles les aura tous eus…

  3. gilco a dit:

    je vous ai un peu abandonné mais ils sont trop forts et trop rapides pour moi !
    Grâce à « imprévus » j’ai appris l’histoire de Thamar que j’ignorais totalement et grâce à vous Up j’ai découvert un déta

    • p.h a dit:

      n’abandonnez plus
      et revenez donc vous promener sur Un Dijon
      je vais laisser le champ libre
      précision quand même
      je ne réponds pas toujours illico et j’attends souvent
      que d’autres prennent place
      contrairement à ce que l’on peut penser

  4. gilco a dit:

    (suite)détail ,des vitraux de Garouste que j’apprécie beaucoup…et puis j’ai souvent des ennuis de ce genre si je veux mettre un commentaire

  5. > Imprévus
    Je joins mes remerciements à ceux de p.h et de Gilco. Étonnante histoire !

    > Gilco
    Comme je suis content de vous relire, Gilco !
    C’est vrai que p.h et Imprévus sont très forts … mais vous ne devez pas vous laisser impressionner … n’avez-vous pas, vous-même localisé de nombreuses images dans Un Dijon ?
    Et pas des plus faciles.

    > p.h
    Merci pour votre délicatesse, p.h, mais ne vous restreignez pas !

    (Up)

  6. Pascale a dit:

    de retour sur les pas de Thamar ( merci Up qui nous y conduisit ) )
    qui m’ont valu une bonne petite montée à bici
    une jolie ballade au soir couchant, toujours bon à prendre
    et de revoir les vitraux de Garouste pas admirés depuis très longtemps
    la série des petites niches est absolument fabuleuse
    et puis lire sur un vitrail ‘ » Ton fils est vivant  » en lettres capitales résonne tout autrement après la lecture, il y a deux ans, de  » L’intranquille ‘ ( qui fut suivie dans la foulée de celle du très beau livre que Michel Onfray lui a consacré…à recommander). Oui, Gérard Garouste, vous êtes bien vivant et nous nous en réjouissons !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s