Loup blanc rodeur, dévoreur d’heures

12 novembre 2007

7 commentaires
  1. gilco a dit:

    Une fleur de pissenlit ? Non !
    A bien regardé, je pencherais plutôt pour l’horloge de la gare, peut-être vue du bas de la Rue Guillaume Tell, mais un jour d’exceptionnelle émotion !

  2. gilco a dit:

    Après observation, je pense que c’est plutôt la pendule de la rue des Perrières vu le relief du mur et les pointes de la grille mais petite enigme du positionnement du photographe !

  3. Bravo Gilco et merci. Je pensais cette image presque impossible à localiser !
    Nous retiendrons la rue des Perrières.

    Quant’au positionnement du photographe, il était, je le confirme, tout à fait excellent.  (Up)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s