9 commentaires
  1. the masked one a dit:

    Dans la suite du 20 et du 24 mai, une photo qui travaille sur le rythme des verticales. Le choix d’une composition symétrique est un parti pris un peu déconcertant, mais assumé. A titre purement personnel, je préfère celle du 20 mai, même si le rythme est plus conventionnel. Par contre cette photo-ci est plus audacieuse.

    Je ne sais pas si c’est travaillé ou si c’est inné, mais vous avez un grand sens de la composition !

  2. Marie a dit:

    Je suis contente de constater que the masqued one trouve aussi que votre sens de la composition est tres sur ( je suis a Lisbonne et y’a pas d’accent sur mon clavier). J’ai souvent vu ces colonnes en attendant Don Giovanni ou la Traviatta… A bientot
    Marie

  3. Je m’en veux de vous répondre si brièvement.

    > Marie
    … j’ai vu, sur [Regards croisés], que vous nous faites bien profiter de votre séjour à Lisbonne … et nous donnez bien envie !
    … on m’a aussi fait remarquer votre délicatesse : vous savez où la photo a été prise (et ce n’est pas la première fois) et ne donnez pas la réponse, ce qui permettra à d’autres de « jouer » !

    > the masked one
    … vos analyses m’intéressent beaucoup, je pense les comprendre et d’une certaine façon partager votre point de vue … mais aussi (et aussitôt) sur chaque point (mot) j’aurais tendance à vouloir discuter …
    … comme je l’ai déjà écrit à Marie, le terme « composition » me semble tout à fait étranger et même contraire/opposé à ce que je – – – (?) ( – – – découvre-en-faisant) !

    (Up)

  4. the masked one a dit:

    Quand je vous pose la question à propos d’une « démarche de composition », c’est que beaucoup de vos photos sont fortement « structurées ». Je me suis permis de faire ressortir les lignes de force de votre autre photo :

    Une photo en contre-plongée sousentend les lignes rouges et vertes. Mais vous, en plus, vous les organisez autour d’une verticale centrale, vous placez les lignes de cheminées dans l’axe de celles des fenêtres. Votre point central de composition correspond à la limite murs-toiture et est décalé vers le haut ce qui renforce l’impression ascendante de la contre-plongée. Enfin, vous avez encadré le tout par des figures en repoussoir avec des lignes qui vont à l’encontre des lignes de la partie centrale.

    D’où mon interrogation sur le fait de savoir si c’était « raisonné » ou si c’était « ressenti », sans pour autant vous faire dire que c’était prémédité avant votre srotie-photos.

  5. Marie a dit:

    The masked one : Vous m’impressionnez par l’analyse que vous faites de la photo prise par Up. C’est très intéressant !
    Marie ( Regards croisés)

  6. > The masked one (et Marie)
    Je ne vous ai pas oublié, mais j’ai grande peine à vous répondre …

    Là, pour l’heure (qui dure depuis plusieurs jours), je ne peux que vous remercier pour cette analyse.
    Comme Marie, je suis intéressé (bien sûr!) et impressionné … et aussi flatté, et même quelque peu gêné. Je ne crois pas que ces photos méritent de tels efforts.

    Je pense répondre à vos questions (de même qu’à certaines autres, notamment posées par Marie) dans un ou plusieurs « articles » plus ciblés, où je ferai référence à votre commentaire et où j’essaierai de donner « mon point de vue » — … dès que je l’aurais compris.

    La réponse la plus serrée, réelle, qui m’est venue à l’esprit vous lisant : « Je n’ai pas le choix ! » (Up)

  7. Anne a dit:

    Depuis la colonnade du Théâtre ? (oui, je sais, je pars à la chasse au « où? »…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s